Plan désherbage

Publié le : 3 décembre 2012 /

Comme beaucoup de communes, Chaillé a abandonné le traitement par herbicide, conformément à un arrêté préfectoral. Consciente des problèmes de santé publique que ces molécules peuvent créer pour la santé, la commune ne fait plus usage de désherbants, à l’exception des cimetières. Cette attitude vertueuse a une contre- partie, herbes et autres plantes ne peuvent que proliférer, surtout si l’humidité est présente.

Pour gérer cette difficulté, du matériel a été acquis pour permettre à nos agents de limiter leur prolifération, sachant qu’au quotidien tout ne peut être réglé et que l’œil doit s’habituer à voir notre environnement avec de la végétation qui choque certains d’entre vous. Nous voulons préserver nos eaux, et notre santé pour plaire, au risque de déplaire à certains.

Solutions pour le bon aspect de notre cité
OU comment éviter une invasion des herbes ?

Pour éviter les critiques, nous avons pris le parti de substituer les surfaces en gravillons par de l’enrobé qui empêche un enracinement des végétaux ( cf enrobé sur trottoir rue de l’An VII). Au fil du temps, et en fonction de nos possibilités financières, nous privilégierons ce mode de travaux. Enfin, un vieil article du code rural prévoit que chacun a le devoir d’entretenir son pas de porte. Article tombé en désuétude, mais article qui n’a pas été abrogé. Dans de nombreuses cités, on invite les habitants à le remettre au goût du jour. Certains Chaillezais ont déjà ce comportement, nous les félicitons au passage et les remercions.

NB : Pour le concours paysage de votre commune, les foyers qui utilisent du désherbant sont éliminés par la commission (selon les volontés du Département et de la Région). Un environnement trop net est un bon indi- cateur, et n’échappe pas à l’œil averti du jury, en particulier départemental.

Lors de la cérémonie de labellisation des villes et villages Fleuris des Pays de Loire à Trélazé (49), notre commune a maintenu sa distinction et a reçu de nouveau «le diplôme Une Fleur» pour ses démarches entreprises :
• Gestion différenciée des espaces verts
• Valorisation des paysages
• Gestion économe de la ressource en eau
• Réduction de l’usage de produits phytosanitaires